1 - Centre de valorisation des dechets biodégradables

Centre pilote de Sevaré, 4ème région.

L'outil de capitalisation du projet pilote de Sévaré

Stratégies et rôles des acteurs :

Le programme s’appuie sur un partenariat public-privé, il vise à renforcer les capacités des acteurs de l’assainissement, les GIE d’assainissement et les services techniques des Mairies

QUELQUES RESULTATS

1 - Rapport de biomasse de 4 à 1 : production de 1 tonne de compost à partir de 4 tonnes de DUBS(déchets urbains biodégradables solides).

2 - Production en moyenne et mensuelle de 1 tonne de compost à partir d’une unité compostière formée de 3 fosses de 5 mètres de long sur 1,5m de large.

Partenaires et prix du projet

 

La guilde des projets, la Région Centre, PAOSCII

 

  • Prix de l’innovation de l’économie solidaire de la fondation Pierre-Georges Latecoère- 2011

  • Prix du Jardin des Innovations lors du Salon des Solidarités – Paris- 2012

  • National ENERGY GLOBE Award for sustainable developement - Mali 2014

 

 

Contexte :

La gestion des déchets urbains au Mali est un problème majeur, grandissant au même rythme que l’urbanisation. En 40 ans, la population des villes africaines a été multipliée par 12. La population urbaine est estimée à 3,27 millions (soit 22,5%) et  la population rurale à 11, 25 millions soit 77,5% . Toutefois, la croissance urbaine y est très rapide. La perspective est qu’environ 50% des Maliens habiteront en ville à l’horizon 2025.

En produisant entre 0,5 et 1kg de déchets par jour par habitant, même si l’ingéniosité des Maliens est sans limite pour les valoriser, 40% le sont, le programme de Centre de Valorisation des Déchets Biodégradables (CVDB) permet de créer des richesses demain à partir des déchets d’aujourd’hui, de transformer les déchets biodégradables en compost.

Centre de valorisation des déchets biodégradables de Sévaré, 4ème région, Mali

Compostière au jardin des femmes de Lassa.

2 - Programmes

a lassa

le marché &

le jardin des femmes 

&

école publique de Lassa

Le LAC ne peut être une réussite que si l'impact de nos activités touche d'abord les habitants de la colline de Lassa.

Nous avons donc commencé à travailler avec les femmes du Jardin de Lassa pour les accompagner dans la valorisation des déchets du marché en compost, nous avons donc construit une petite compostière dans le jardin

Nous travaillons également à l'école publique pour former les professeurs et les écoliers à la valorisation des déchets biodégradables en compost.

Petite compostière à l'école publique de Lassa

Compostière au jardin des femmes de Lassa.

Laboratoire d'Agri.Culture

© 2016 par CALAC
Créé avec Wix.com

03 BP 33

Falaso, Lassa

Bamako, Mali,