Les paysans maliens ont 15000 ans

d'EXPERIENCE

Ils ont le savoir-faire dont nous avons besoin!

Article 49.

L'agriculture, comme le premier, le plus noble et le plus utile de tous les arts, sera encouragée et protégée.

L’agriculture traditionnelle et familiale qui est à la base de l’organisation sociale du pays, où 80% de la population vit de l’agriculture, est d’une efficacité qui ferait rougir d’envie l’agro-business occidental … Mais l’immigration urbaine et la démographie galopante du pays changent les modes de consommation des Maliens. Pour nourrir des urbains de plus en plus nombreux, il leur faut des vitamines et des fibres que l’on trouve dans les légumes et les fruits mais qu’ils ne peuvent plus cueillir dans les champs ou les bois, comme ils le faisaient hier.  Comme chaque urbain n’est pas encore prêt à avoir sa petite parcelle, même si l’agriculture urbaine se développe, il est nécessaire de travailler au développement d’une ceinture maraîchère autour des villes, aussi bien dans la capitale que dans les villes secondaires maliennes et, ou de conserver l'agriculture d'interstice très présente dans la ville mais très menacée par la promotion immobilière. Le LAC participe à cette démarche.

Formations

Agri.

L'équipe du LAC vous accompagne dans vos projets:
- création de périmètres maraichers
- restauration des sols
- gestion de l'eau
- production de semences
- diguettes anti-érosives
- micro-barrage
- réhabilitation de pâturages,
reforestation, …

POUR LES ASSOCIATIONS, ONG ET ORGANISATIONS PAYSANNES

Yasagu Mali réalise des formations sur l'ensemble du territoire malien. Ces formations sont faites sur mesure, en fonction de vos besoins!  

La micro-unité d'agroécologie du LAC est à vocation nourricière et pédagogique. Nous pouvons vous accueillir au LAC ou nous déplacer sur le terrain de votre projet.  

Ils nous ont fait confiance : PNUD, projet Mali femmes, GRDR, Association des maraîchers de Bamako …

POUR LES PARTICULIERS

Réaliser son potager à la maison grâce à un 

cycle de formation en 6 sessions:

Tous les dimanches matin de 9h00 à 11h30, venez échanger, apprendre sur les techniques culturales, le sol, les outils, le calendrier des semences ... ( pas de formations au coeur de la saison séche!)

Au fil de l'année, les travaux du jardin :

Un samedi matin par mois, venez vous initier aux pratiques du jardinage. Nous vous proposons des travaux de saison et différents ateliers mois après mois, à reproduire dans votre jardin!

Le LAC soutient des collaborateurs, ami(e)s maliens qui cherchent à installer leur ferme, des fermes qui suivent un itinéraire agroécologique afin d'essaimer le modèle du LAC.

Nous PLANTONS aussi DES FERMES

Nos pousses préférées : aidez-nous à les aider!

Inde Djiguiba

est un des fondateurs du LAC, le maître-jardiner des 1ères années,  il souhaite s'installer à Bandiagara pour développer une ferme semencière afin de limiter la pénurie des bonnes semences que subit la région.

 

Inde Djiguiba au LAC

Fatoumata Diallo

est une franco-malienne, elle développe comme une petite souris sa ferme depuis déjà quelques années à San.

 

La ferme de Fatoumata à San

Laboratoire d'Agri.Culture

© 2016 par CALAC
Créé avec Wix.com

03 BP 33

Falaso, Lassa

Bamako, Mali,